[En vedette] Le haricot Borlotti : petit, mais puissant !

Au rayon légumes secs, le haricot Borlotti se la joue tigré dans son écorce brune.
Découvrez son petit goût de noisette et ses grandes qualités nutritionnelles.

© Dominique Firbal

© Dominique Firbal

Borlotti (ou Borlotto) a beaucoup de vertus : il regorge de minéraux, notamment de fer et de zinc. Il est riche en fibres (votre intestin vous remerciera !).
Et bien sûr, comme toutes les légumineuses, il est fort en protéines (20 à 25 pour cent de son poids) et pauvre en graisse. Bye bye cholestérol !
Son goût est fin. Il est peu cher, délicieux et très rassasiant.

Borlotti est originaire d’Italie. C’est le légume sec le plus cultivé de la péninsule, et aussi le plus consommé, avec les lentilles. Là-bas, on le mange beaucoup avec des pâtes et du riz (oui oui !!), en soupe ou mijoté en ragoûts.

La finesse de sa texture et son parfum bien à lui se déclinent en une multitude de recettes : soupes, gratins, galettes, salades, tartinades, timbales…

Quelques recommandations avant de passer aux fourneaux

Laver soigneusement et laissez tremper dans 3 volumes d’eau pour 1 volume de haricots pendant au moins12 heures. Bien rincer avant cuisson. Cuire dans une eau non salée, le sel durcirait la peau et freinerait la cuisson.

Vous pouvez ajouter du bicarbonate (une petite pincée suffit) ou d’algue kombu séchée à l’eau trempage pour éviter les problèmes de flatulences qui surviennent parfois.

Pour la cuisson, prévoyez 1 h à 1h30 (réduire le temps de moitié avec un autocuiseur).
Si vous souhaitez le conserver, placez le dans un récipient fermé.

Petit bonus spécial Coopaparis : la traduction des conseils de notre fournisseur italien Terra & Arte (au dos du paquet).

Pour aromatiser les légumes secs : la sauge, le thym, le romarin, la marjolaine, l’origan, la menthe et la mélisse.
Vous pouvez les accommoder avec les carottes, le céleri, la citrouille et la tomate.
Si vous choisissez de les accommoder avec des ingrédients crus, choisir l’huile d’olive extra vierge, le gomasio (sésame torréfié, moulu et salé) le persil, les câpres.

> Retrouvez une sélection de recettes, de la soupe à la salade en passant par la pâte à tartiner, en cliquant ici.

Pour aller plus loin sur les légumes secs :

La FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a déclaré 2016 année internationale des légumineuses. Des publications, des arguments, des conseils ici.

© Dominique Firbal

© Dominique Firbal

 

Publicités
Cet article, publié dans En vedette, Nos produits, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s