[Producteurs] Un nouveau vin blanc naturel pour l’apéro !

Un nouveau vin blanc naturel vient de rejoindre nos rayons.

Partenaire idéal des apéros conviviaux, ce vin est produit par Rémy Kuntz, l’un des rares vignerons à produire des vins sans sulfites ajoutés. Ils sont quelques uns seulement en France et rares pour les vins blancs.

La Dépêche du Midi a consacré un article au domaine du Mas Brunet

Quinze ans déjà que Rémy Kuntz s’est installé sur les coteaux de Cahuzac sur Vère. Bio il était, bio il est resté. Genre Canal historique, puis qu’il a navigué à contre courant des vents dominants de l’extensification. «J’ai démarré avec 27 ha, j’en ai 7 aujourd’hui. C’est un choix que j’assume. Pour faire bien les choses, il ne m’en faut pas plus». Il vend sa production en petit vrac ou en bouteilles dans un rayon de proximité, et affiche quelques exclusivités comme ce blanc sec de six ans (un record en gaillacois), l’Oxytemps, qui s’apparenterait à un Jura ou un Xérès. Un vin d’initié, d’approche difficile, mais quand on aime on raffole. Car Rémy Kuntz travaille sur le temps, celui qu’on prend, pas celui qu’on brûle ou qu’on perd. Sur de vieilles vignes d’abord, qui puisent profond dans la roche leur minéralité. Ses « loin de l’œil », le cépage qu’il affectionne avec le braucol, ont une quarantaine d’années. «Ici, sur mon terroir sableux, le loin de l’œil a des accents de poires. Il me rappelle le sylvaner». Et ses racines alsaciennes. Friand sur sa cuvée de l’année, il prend des notes profondes et subtiles après deux ans ou plus d’élevage en barriques. Car Rémy Kuntz aime le fût, dosé avec doigté et minutie. Des barriques qui ont leur vécu, pour éviter le vin de charpentier. Il fait des vins sans sulfite, sans ouillage, sans filtration, au risque de dépôts qu’il assume aussi. «Il suffit de les carafer, ou de les mettre en vertical une heure avant de les boire». Pour les rouges, Kuntz fait confiance au braucol et ses arômes de cassis, ou de feuille de cassis. Même le plus jeune a passé un an en cuve. «Actuellement, je vends le 2012». Sur ses vieilles vignes, il rallonge les macérations de 8 à 20 jours, et la cuvée en barriques y passera trois ans. Kuntz a le temps. Ses vins lui ressemblent: naturels, souriants dans le fruit, et profonds dans la réflexion.


Les vignes du Mas Brunet (superficie de 13 ha dont deux tiers en rouge, un tiers en blanc) entourent l’église St Pierre de Vors, en plein coeur du vignoble Gaillacois. Vors fait partie du vignoble blanc primitif de Gaillac, situé en majeure partie sur le versant Sud-Est de la côte de Gaillac où il date peut-être de l’occupation romaine.

Le Terroir :

Issu de sols principalement argilo-calcaires profonds. Deux coteaux en vis à vis profitent d’un ensoleillement maximal en raison de leurs expositions Sud – Sud-Est.

Les Cépages et la Conduite de la vigne :

Len de Lel (cépage typiquement Gaillacois) et Sauvignon pour les blancs.

Duras, Braucol, Syrah, Cabernet Sauvignon pour les rouges.

Petits rendements pour assurer une qualité optimale du vin, travail mécanique du sol, labour, lutte biologique contre les maladies de la vigne.

Vignes palissées, taillées en méthode Guyot. Age moyen des vignes : 20 ans.

Consultez le site du domaine : http://masbrunet.free.fr/page2.htm

Publicités
Cet article a été publié dans Nos producteurs, Production et producteurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s