L’épeautre, un régal et une source de vitalité

Epeautre1 Arrivé depuis peu dans les rayons de la Coop, l’épeautre va vous surprendre par ses grandes qualités nutritionnelles. Testez-le sans tarder pour connaître de nouveaux horizons culinaires. Et pour les plus curieux, voici un petit portrait de cette céréale exceptionnelle et de son producteur passionné.

Venu du fond des âges, cette céréale rustique pousse sur des sols pauvres, elle résiste au froid et aux maladies, et sans engrais. Une aubaine pour les agriculteurs ? Oui, mais seulement pour ceux qui ne recherchent pas le rendement à tout prix. Car l’épeautre produit moins que les autres céréales.

Cette céréale rebelle aux engrais chimiques est arrivée jusqu’à nous quasiment intacte, riche de toutes ses qualités, et elles sont infiniment précieuses.

Avec notre fournisseur Eric Gobard, nous allons voir pourquoi.

Eric Gobard ©DR

Une graine de santé

Il ne se lasse pas d’en parler. Pour Eric Gobard, l’épeautre est une passion. « La ferme que je cultive appartient à ma famille depuis 1881, précise-t-il, et depuis 4 générations, on a toujours fait de l’épeautre. » C’est que, outre qu’elle est bien adaptée à l’agriculture biologique, cette céréale ancienne possède de grandes qualités nutritives. Pour en parler, Eric évoque la célèbre abbesse bénédictine, Hildegarde de Bingen. Au Moyen âge, cette savante s’est employée à décrire les vertus du grand épeautre qu’elle avait dénommé la « céréale de la joie ».

« Le spelta (épeautre) est un excellent grain, de nature chaude, gros et plein de force, et plus doux que les autres grains, écrivait elle. A celui qui le mange, il donne une chair de qualité, et fournit du sang de qualité. Il donne un esprit joyeux et met de l’allégresse dans l’esprit de l’homme. Sous quelque forme qu’on le mange, soit sous forme de pain, soit dans d’autres préparations, il est bon et agréable. »

Si cette céréale fut longtemps délaissée en France, voire quasiment abandonnée dans les années 60, les Belges et les Allemands ne l’avaient pas oubliée. Des études récentes de l’université de Louvain corroborent les écrits de la none médecin.

On sait aujourd’hui que l’épeautre enferme tous les sels minéraux : sodium, calcium, potassium, magnésium, silicium, phosphore, soufre, fer. « Son taux de magnésium est 15 fois supérieur à celui du blé », précise Eric Gobard, ce qui lui confère des vertus anti stress et peut en faire un aliment guérisseur de l’intestin. Il contient beaucoup de vitamines B, et avec 8 acides aminés essentiels, il devance les qualités nutritives du blé. L’épeautre comprend de 13 à 20 % de protéines selon les variétés, quand le blé n’en contient que 11 à 12%.

La céréale des sportifs…

Toutes ces vertus ont fait que cette céréale hors norme est devenue la céréale des champions. « Nous produisons notre grand épeautre pour des sportifs de haut niveau s’enorgueillit Eric Gobard. La fédération française de cyclisme nous en prend pour ses clubs de professionnels ou semi professionnels. Comme le grand épeautre est extrêmement riche en lysines et en magnésium, grâce à lui, vous n’êtes plus sujet aux crampes. C’est très efficace ! Une fois par semaine, les coureurs mangent de l’épeautre au lieu du couscous ou des pâtes. Les clubs cyclistes Belges le préconisent également dans leur clubs. »

Autant de vertus rassemblées dans ces grains, c’est exceptionnel ! Mais alors, comment se fait il que cet aliment si riche soit devenu si rare ? Pourquoi n’est il pas plus connu que le blé ?

… mais pas celle des agro-industriels

Le grand épeautre que nous propose Eric se cultive au nord de la Loire. Ses qualités sont très proches de celles du petit épeautre ou engrain que l’on trouve sur les sols de Provence. Mais qu’il soit petit ou grand, ce champion de la nutrition est un rustique. Il possède un puissant système racinaire et peut résister au froid et aux maladies. Une de ses particularités étonnantes et de ne pas réagir aux engrais azotés. Avec ou sans apport, c’est à peu près la même chose. Quand on sait que l’agriculture conventionnelle utilise environ 150 unités azote par hectare, ça laisse rêveur…

C’est précisément cette capacité de résistance aux engrais qui a détourné notre céréale de l’agriculture conventionnelle. Pour concevoir des plantes à haut rendement, hybridées et modifiées génétiquement, les semenciers et les fabricants de produits phytosanitaires travaillent de concert. Mais pour l’épeautre, impossible d’obtenir des rendements intensifs, que ce soit avec ou sans engrais.

L’épeautre a donc traversé les révolutions agricoles et autres plans Marshall quasiment sans subir de dommages : peu d’hybridations et aucunes modifications génétiques… alors que les blés transformés pour les cultures industrielles ont développé des protéines nouvelles peu assimilables par notre organisme. Leur taux de gluten a considérablement augmenté, causant des troubles digestifs et intestinaux fréquents.

L’épeautre permet d’échapper à tous ces soucis et même à soigner les intestins fragiles et les humeurs dépressives occasionnés par ces dysfonctionnements.

Attention toutefois : pour le grand épeautre, il se peut que certains producteurs cultivent une ou des variétés récemment croisées avec du blé. Celui que nous propose Eric Gobard est « pur ». « Nous faisons nos propres semences. Ce sont ce qu’on appelle des semences de ferme, précise-t-il. Nous conservons une partie de la récolte pour la ressemer l’année d’après. » et quand on sait que la ferme est dans la famille depuis 1881…

La céréale rêvée pour l’agriculteur bio

Dans sa ferme familiale de Seine et Marne, Eric Gobard cultive 20 parcelles sur 180 hectares. Il pratique la rotation des cultures, comme tout bon agriculteur bio qui se respecte. Onze variétés s’y succèdent : luzerne, blé tendre, lin textile, haricots, fèves… en fin de rotation viennent l’épeautre, le seigle et le sarrasin. « On alterne les espèces pour éviter les maladies, explique-t-il. L’épeautre, s’acclimate très bien dans les sols bio parce que c’est rustique, et en fin de rotation c’est facile de faire de l’épeautre. En fait, c’est la céréale rêvée pour l’agriculteur bio ! »

Eric soigne ses cultures, tout comme ses sols qu’il ne laboure que tous les 5 ans pour ne pas détruire la microfaune qui y vit. « On essaie de ne pas labourer du tout, dit-il, mais au bout de quelques années on doit sortir la charrue pour enfouir les mauvaises herbes. On fait un petit labour de surface » Un moindre mal !

Auprès d’Eric, Anne, son épouse, fabrique des farines sur les meules en pierre de son atelier de meunerie : blé, seigle, sarrasin et bien sûr épeautre de la ferme.

Merci à eux du soin qu’ils apportent à la terre et à leur production de grande qualité.

Dominique Firbal

Anne et Eric Gobard
Ferme de Chantemerle
77120 Aulnoy

Voyez nos recettes et conseils de cuisson ici

Publicités
Publié dans Nos producteurs, Nos produits, Production et producteurs | Tagué , , | 1 commentaire

[Produits] Les poissons de COMSEA à la Coop vendredi

comseaCette semaine, en partenariat avec le distributeur de poissons fumés COMSEA, saumons bio, lieu noir, espadons, haddocks, lieu Jaune, maquereaux, harengs et sardines seront disponibles.

Ils seront dès vendredi dans le frigo de Coopaparis.

Ne tardez pas trop….

> Pour en savoir plus, consultez leur page Facebook

Publié dans Événements, Nos produits | Laisser un commentaire

Portrait d’Henri Poulain, presseur de fruit ambulant

Henry Poulain, notre fournisseur en jus de fruits « Fruits d’Avenir » des Alpes-de-Haute-Provence, fait l’objet d’un portrait filmé – aux côtés d’autres agriculteurs du département. Nous vous invitons à le découvrir.

Ces 10 portraits d’agriculteurs de Haute-Provence ont été réalisés par des élèves du lycée agricole Carmejane et du lycée professionnel Beau-de-Rochas de Digne-les-bains dans le cadre du programme PATREM (Portraits d’Acteurs des Territoires Ruraux Et Maritimes) initié par le Mucem.

En savoir plus : http://www.lomnibus.net/DiaporamatelierPatrem.htm

Publié dans Nos producteurs, Production et producteurs | Laisser un commentaire

La châtaigne au coeur de votre cuisine cet été !

chataigneComme vous le savez, Coopaparis recèle des trésors à base de châtaigne – de la farine, au miel en passant par la crème de marron. Voici quelques idées de recette pour sublimer vos plats et desserts cet été !

Farine de Châtaigne

La farine de châtaigne nous est fournie à la Coop par deux producteurs : Peter Thommen, un Suisse installé en Cévennes, à Saint-Etienne-Vallée-Française, et La Ferme de Malhaussette, un collectif de producteurs installé non loin à Saint-Martin-de-Lansuscle, au pied du Parc des Cévennes.

Idées de recette : Cakes, Clafoutis, Muffins… Peter Thommen propose également sur son site d’utiliser la farine de châtaigne pour faire :

  • des crêpes : couper la farine de châtaigne avec de la farine de blé à raison de 1/3 de châtaigne pour 2/3 de blé.
  • du pain : comme pour les crêpes, il faut utiliser de la farine de blé pour que la pâte puisse lever grâce au gluten, généralement dans la proportion de 1/3 de châtaigne pour 2/3 de blé.
farine de chataigne

Ci-dessous, vous trouverez une recette de cookies proposée par Badis, qui travaille à la Ferme de Malhaussette.

Recette : Cookies à la farine de chataîgne, huile d’olive et purée de sésame

coookies chataigne

Ingrédients pour 25 cookies environ :

  • 120 g de farine de châtaigne
  •  120 g de farine T80
  • 65 de sucre rapadura
  • 50 g de sucre blond de canne
  • 60 g de purée de sésame blanc-Tahin
  • 40 ml d’huile d’olive
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  •  100 g de chocolat concassés

Préparation

  • Préchauffer le four à 150°C.
  • Dans un saladier, bien mélanger la purée de sésame, les sucres et les œufs.
  • Ajouter les farines et le bicarbonate de soude, puis le chocolat concassé.
  • Former des petites boules de pâte, les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les écrasant légèrement.
  • Laisser cuire pendant 10 à 15 minutes.

Les laisser refroidir sur la plaque, puis déguster !

Source : Ptitchef.com 

Châtaignes au naturel

Les châtaignes au naturel sont des châtaignes précuites. Elles sont fournies à la Coop par la Ferme de Malhaussette.

Idées de recette : les châtaignes au naturel peuvent remplacer les pommes de terre dans la plupart des plats avec de la viande (en particulier le gibier), dans une soupe froide type gaspacho, ou encore dans un gratin.

chataigne au naturel

Recette : Velouté glacé de châtaignes à la muscade

Ingrédients

  • 400 g de marrons entiers cuits au naturel
  • 1/2 l de lait
  • 1 pincée de noix de muscade râpée
  • 1 pincée de sel de céleri 25 cl de crème liquide quelques brins de cerfeuil (ou ciboulette)
  • sel, poivre moulu

Préparation

  •  Dans une casserole, mettez les marrons et versez le lait.
  • Couvrez et faites réchauffez à feu doux.
  • Mixez pour obtenir une fine purée. Assaisonnez avec le sel de céleri, la noix de muscade, le sel et le poivre.
  • Ajoutez la crème en mélangeant soigneusement pour obtenir le velouté.
  • Rajoutez un peu de lait si cela est trop épais. Placez au frais.
  • Servez dans des petites tasses et décorez de cerfeuil (ou de ciboulette).
 Source : Cuisineaz.com

Crèmes de marrons ou marrons noisettes

Ces crèmes nous sont également proposées par la Ferme de Malhaussette.

Idées de recette: des desserts glacés comme la glace aux marrons, la mousse à la crème de marrons, le fondant à la crème de marrons… Ci-dessous, vous trouverez une autre recette proposée par Badis de la Ferme de Malhaussette.

Recette : Fondant à la crème de châtaignes

fondant chataigne

Ingrédients

  • 500 g crème de Châtaignes d’Ardèche
  • 3 œufs
  • 50 g beurre
  • 80 g chocolat noir

Préparation

Pour un moule à cake de 20 cm
Pour 6 à 8 personnes

  • Battre les œufs, ajouter la crème de Châtaignes d’Ardèche
  • Dans une casserole, faire fondre le beurre et le chocolat.
  • Incorporer au mélange précédent.
  • Verser dans un moule beurré.
  • Cuire environ 30 minutes à 160°C, couvrir à mi cuisson.
  • Très appréciée des enfants au goûter pour sa texture moelleuse et sa douceur,
  • cette préparation se sert aussi en dessert accompagnée d’une crème anglaise.

 Autres produits de la Coop 

  • Les soupes instantanées à la farine de châtaigne et aux légumes (Peter Thommen) à déguster au déjeuner, à la place du sandwich 🙂
  • le Miel de Châtaignier de l’apiculteur Gilles Roux d’Ardèche
  • les sirops à la châtaigne et à la fleur de châtaignier (Les délices d’Alice basée à Saint-Germain de Calberte)
  • le ragout de porc aux Châtaignes de la Ferme de la Martinie (Aveyron). Selon Christian, notre coopérateur cuisinier, le bocal est fait pour trois personnes et peut s’accompagner d’une bonne purée ou de carottes sautées.

Pour en savoir plus sur la Ferme de Malhaussette et l’histoire de la châtaigne, n’hésitez pas à lire cet article réalisé par par Isabelle Carrère l’an dernier.

Bon appétit !

Publié dans Nos produits, Recettes | Laisser un commentaire

Rendez-vous le 2 juillet pour l’AG de la Coop

Réunion Coop' 9 juin 2014 - 13

Assemblée générale de 2014, à l’Institut des cultures d’islam. © Coopaparis

L’assemblée générale ordinaire de Coopaparis se tiendra samedi 2 juillet de 14 heures à 17 heures.

Veuillez trouver ci-dessous l’ordre du jour : 

  • Présentation du bilan financier
  • Présentation du rapport moral
  • Présentation des bilans d’activités des différentes commissions et groupes de travail.

Tous les documents relatifs à l’AG 2016 peuvent être consultés sous l’onglet « Documents » du Kookpipeu, rubrique « Conseil coopératif ».

Nous boirons un verre à l’issue de ces échanges. Apportez de quoi partager !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter : communication@coopaparis.fr

Bon à savoir : 

  • Il n’y qu’une voix par carte d’adhésion.
  • Si vous ne pouvez pas être présent, merci de donner pouvoir à un autre coopérateur, en vous assurant qu’il n’aura qu’un seul mandat.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _  _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 

Modèle de mandat  (qui peut être reproduit manuellement)

Je soussigné ………………… n° d’adhérent :   

Donne pouvoir à …………………………………………….. n° d’adhérent :

pour me représenter à l’assemblée générale ordinaire du 2 juillet 2016, voter ou s’abstenir sur les questions à l’ordre du jour.

Fait à                                          Le

Signature précédée de la mention manuscrite « Bon pour pouvoir ».

Publié dans Événements | Laisser un commentaire

Pour en savoir plus sur Coopaparis, venez le samedi matin !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous êtes passé devant la boutique Coopaparis au 59 rue Stephenson dans le 18e à Paris et vous n’avez pas osé rentrer ? Vous connaissez le concept mais vous ne savez pas encore si vous souhaitez vous inscrire ?

Désormais, les membres de la Commission « Participation » se relaient chaque samedi matin à la boutique pour vous présenter Coopaparis, la première coopérative alimentaire autogérée de Paris. N’hésitez pas à entrer, ils seront ravis de vous informer et vous aider dans vos démarches d’inscription.

En savoir plus

Publié dans Événements | Laisser un commentaire

[Recettes] Muffins aux carottes et aux noix

Recette du muffin aux carottes

Découvrez aujourd’hui la recette du muffin aux carottes et aux noix que nous propose Florianne, l’une de nos coopératrices !

Ingrédients (pour 6 muffins environ)

  • 160 g de farine semi-complète (T80) ou farine blanche (T65)
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 2 oeufs
  • 80 g de sucre
  • 80g de beurre ramolli
  • 150 g de carottes râpées
  • 50 g de cerneaux de noix
  • 1/2 cuillère à café de cannelle moulue

Préparation

Battre les oeufs avec le sucre au fouet. Une fois que le mélange devient mousseux, ajoutez la farine, le beurre, puis délicatement sans trop mélanger la levure, la cannelle, les noix et les carottes. Versez dans des petits moules ou caissettes à muffins. Cuire 15 minutes environ.

Publié dans Recettes | Laisser un commentaire

Prochain pique-nique à la boutique : le 8 juillet – A vos agendas !

Pique Nique Boutique

Retrouvons-nous le vendredi 8 juillet prochain à partir de 20h30 pour un deuxième pique-nique à la boutique ! Il s’agit de se retrouver entre coopérateurs pour un moment de convivialité hors permanence boutique ou réunion.

20 à 25 personnes sont venues lors de la première édition du vendredi 13 mai. C’était très sympa, nous avons bien rigolé, bien mangé et bien bu ! Venez nombreux !

Publié dans Événements | Laisser un commentaire

[Recettes] Radis, betteraves rouges, navets : des recettes pour les fanes

Tout est bon dans les légumes racines, régalez vous avec leurs feuilles et vous aussi, devenez fans !
FanesDeLegumes
Découvrez notre sélection de recettes…

Lire la suite

Publié dans Recettes | 1 commentaire

[Recettes] Navets marinés

Navets vinaigrésVous venez d’acheter des navets à la Coopérative et vous ne savez pas comment les cuisiner ? Je vous conseille une recette originale qui nous vient tout droit du Liban : le navet mariné dans le vinaigre.

Choisissez la recette qui vous convient le mieux :

Publié dans Recettes | Laisser un commentaire